Le Nigeria s’offre Team USA à Las Vegas !

Africaine et Afrique Nantes

Le Nigeria s’offre Team USA à Las Vegas !

Jeux olympiques – Les Etats-Unis ont perdu le premier match de leur histoire face à une nation africaine, le Nigeria ayant surpris Team USA (90-87) à Las Vegas, en préparation des JO. 

Après le Mondial 2019 raté, les Etats-Unis ont rappelé la grosse armada pour les Jeux olympiques de Tokyo, mais Team USA n’a plus beaucoup de marge par rapport à ses adversaires sur le plan international, et ce premier match de préparation face au Nigeria est venu le rappeler à Gregg Popovich et à ses hommes. 

Car à Las Vegas, c’est bien le Nigeria de Mike Brown qui s’est imposé, derrière les 21 points de Gabe Vincent, les 17 points de Caleb Agada et surtout une énorme adresse collective derrière la ligne à 3-points : 20/42 ! 

Même si les Etats-Unis avaient pris une dizaine de points d’avance en première mi-temps, Kevin Durant et compagnie ne s’attendaient visiblement pas à une telle résistance, face à une équipe que Team USA avait battue de 83 points aux Jeux olympiques de Londres en 2012, et encore de 43 points il y a seulement cinq ans. 

Mais les D’Tigers ont désormais un paquet de joueurs NBA, et son niveau n’a plus rien à voir.  « Au final, cela ne veut pas dire grand-chose au classement et pour nos objectifs », explique Mike Brown.

« Mais c’est une bonne victoire pour nous. Je ne pense pas qu’une équipe africaine ait battu Team USA dans un match d’exhibition ou un vrai match … Nous essayons de créer un momentum pour le Nigeria et le continent africain. »   

Première défaite en sélection pour Kevin Durant… En effet, la sélection américaine n’a perdu que 11 matchs depuis que les joueurs NBA sont arrivés en sélection, en 1992, et elle n’avait jamais été battue par une nation africaine.  Côté US, l’heure n’est tout de même pas à la panique.

 

africaine

 

Si la défense à 3-points est apparue très problématique, et que l’attaque s’est très souvent résumée à un grand concours de un-contre-un, l’équipe n’avait que quatre jours d’entraînements collectifs dans les jambes, quand le Nigeria était réuni depuis près d’un mois et demi. 

« D’une certaine manière, je suis content que cela soit arrivé », assure même Gregg Popovich en conférence d’après-match. « Cela ne veut rien dire si nous n’en tirons pas les leçons.

C’est peut-être la chose la plus importante de ce tournoi pour nous. Tirer des leçons de tout cela. » Contrairement à 2019…  À noter que c’est également la première défaite de Kevin Durant en sélection, l’ailier en étant à 39-0 jusque-là

 

 

restaurant Africain